Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 14:04

Le “De Profundis” est le psaume n° 130. Il est le 6ème des 7 Psaumes de pénitence, composés par le saint roi David. Il est bon de le réciter pour la délivrance des saintes âmes du purgatoire... surtout en ce mois de Novembre.

 

De profundis clamavi ad te, Domine, Domine, exaudi vocem meam.

Fiant aures tuæ intendentes in vocem deprecationis meæ.

Si iniquitates observaveris, Domine, Domine, quis sustinebit ?

Quia apud te propitiatio est, et propter legem tuam sustinui te, Domine.

Sustinuit anima mea in verbo ejus, speravit anima mea in Domino.

A custodia matutina usque ad noctem, speret Israël in Domino.

Quia apud Dominum misericordia, et copiosa apud eum redemptio.

Et ipse redimet Israël ex omnibus iniquitatibus ejus.

Requiem aeternam dona eis Domine, et lux perpetua luceat eis. Amen.

 

Du fond de l'abîme je crie vers vous, Seigneur, Seigneur, écoutez ma voix.

Que vos oreilles soient attentives aux accents de ma prière.

Seigneur, si vous tenez un compte rigoureux de nos iniquités, qui pourra subsister devant vous ?

Mais vous êtes plein de miséricorde, aussi j'espère en vous, Seigneur, à cause de votre loi.

Mon âme attend, confiante en votre parole, mon âme a mis son espoir dans le Seigneur.

Que depuis le point du jour jusqu'à la nuit Israël espère dans le Seigneur.

Car le Seigneur est miséricordieux, et nous trouvons en lui une rédemption abondante.

C'est lui qui rachètera Israël de toutes ses iniquités.

Donnez-leur, Seigneur, le repos éternel, et faites briller sur eux la lumière sans déclin.

Qu'ils reposent en paix. Ainsi soit-il.

 

 

Autres psaumes de pénitence :

§  Psaume 6 - Domine ne in furore tuo (Pro octava)

§  Psaume 32 - Beati quorum remissae sunt iniquitates

§  Psaume 38 - Domine ne in furore tuo (In rememorationem de sabbato)

§  Psaume 50 - Miserere mei Deus

§  Psaume 102 - Domine exaudi orationem meam et clamor meus ad te veniat

§  Psaume 143 - Domine exaudi orationem meam auribus percipe obsecrationem meam

 

Repost 0
Publié par Prières Catholiques Traditionnelles - dans Les Saintes Ames du purgatoire
commenter cet article
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 00:25

Est fêté le 10 novembre :

> St Léon 1er (dit Le Grand), 45ème pape (440-461).

http://www.saint-dicton.com/images/im-St-Leon-le-Grand.jpg Alors que l'empire romain agonise, Léon 1er est élevé sur le siège de Pierre. Avec une grande vertu et une grande prudence, il réussit à ce que l’Église survive malgré la disparition de l'Empire romain et l’installation de nombreux peuples barbares dans tout l'Occident. Face aux monophysites (hérésie propagée par l'empire byzantin qui déclare que le Christ possédait bien les deux natures divine et humaine, mais que seule la volonté divine le guidait), le pape apporte son soutien à Flavien, le patriarche de Constantinople par une lettre dogmatique qui sera la base de la définition du concile de Chalcédoine (451) : « le Christ-Jésus réunit en sa seule personne toute la nature divine et toute la nature humaine ». En 452, le Saint-Père sauve Rome des hordes d'Attila. Il ne pourra empêcher le sac de Rome par les Vandales en 455, mais réussit à obtenir de Genséric que soient épargnés les basiliques du Latran, du Vatican et de St Paul-hors-les murs, où le peuple romain s'était réfugié. Grâce à son grand talent de prédicateur, il resta proche du peuple de Dieu, lui enseignant notamment que « la liturgie chrétienne n'est pas l'évocation du passé mais l'actualisation de réalités invisibles en action dans la vie de chacun de nous ». Il rendit l'âme le 10 novembre 461.

Repost 0
Publié par Prières Catholiques Traditionnelles - dans Vies des Saints
commenter cet article
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 19:43

Le 16 octobre, l'Eglise catholique fait la commémoraison des apparitions de l'Archange St Michel au Mont-Tombe.

Cela est donc l'occasion pour nous de vous rappelez quel fut l'interlocuteur du Séraphin pour l'édification de ce mont qui lui fut consacré, à sa demande.

20.jpg

> Voici le résumé de la vie de St Aubert, évêque d’Avranches (fêté le 10 septembre).

St-Aubert-1---doigt-de-St-Michel.jpg St Aubert naquit, non loin d’Avranches, dans une famille qui tenait un rang distingué dans la région. Il fut formé par ses pieux parents, dès son plus jeune âge, à la pratique des vertus chrétiennes. Rapidement orphelin, il décida de distribuer en aumônes la quasi-totalité de ses biens et embrassera l’état ecclésiastique. Lorsqu’en 704, il fallut choisir un nouvel évêque au diocèse d’Avranches, une voix d’enfant se fit entendre dans l’assemblée clamant : « Aubert évêque » ! Le clergé et le peuple se rendirent à cet avis qui semblait venir du Ciel et c’est ainsi qu’Aubert fut sacré évêque. A ce poste, il redoubla de zèle et d’ardeur pour la propagation de la Foi et la sainteté des mœurs. L’évènement majeur de son épiscopat intervint en l’an 707 lorsque l’Archange St Michel (29/09) lui apparut en songe, lui demandant d’élever une chapelle en son honneur sur le mont Tombe. Mais craignant d’être le jouet d’une illusion, le saint n’accéda pas tout de suite à la requête du Séraphin qui, le frappa alors de son doigt, ce qui fit un trou remarquable dans le crâne du pontife. Celui-ci obéit dès lors aux indications de St Michel et dirigea les travaux qui menèrent à la construction du nouveau sanctuaire. Des moines envoyés en délégation au Mont Gargan (Italie) ramenèrent des reliques du lieu et le 16 octobre 709, St Aubert fit la dédicace de l’église du nouveau Mont Saint-Michel et y installa un chapitre de 12 chanoines. St Aubert mourut paisiblement le 10 septembre 725 après avoir accompli sa tâche. Son crâne se révère dans la basilique St-Gervais d’Avranches.

 

 

 

> St Michel, Archange (fêté le 29 septembre).

St-Michel-Archange-17.JPG Michel dont le nom signifie “Qui est comme Dieu ?” appartient avec St Gabriel (24/03) et St Raphaël (24/10) au chœur des 7 séraphins. C’est à lui seul cependant que revient le titre de “Prince de la Milice céleste” pour avoir dirigé la lutte contre Lucifer et les Anges rebelles. Le Créateur récompensa St Michel en lui confiant l’œuvre de Son divin Fils sur la terre. Gardien du peuple hébreux dans l’Ancien Testament, le saint archange veille maintenant sur l’Eglise, nouveau peuple élu, dont il conduit les âmes saintes au Paradis. Ce puissant intercesseur s’est manifesté aux hommes, souvent à des saints, dans différents pays, notamment en Allemagne à St Boniface (05/06) et en Suède à Ste Brigitte (08/10). Mais visiblement l’Italie, berceau de la chrétienté et la France, fille aînée de l’Eglise, sont ses terres de prédilection. En Italie, St Michel est le “propriétaire”  du Mont-Gargan où il est apparu plusieurs fois, dont les trois premières à St Laurent Malorien au Vème siècle. Entre autres lieux du même pays, le saint archange se manifesta à Rome qu’il délivra de la peste lors des prières publiques dirigées par St Grégoire le Grand (12/03). Au XIème siècle, St François d’Assise (04/10), d’abord pèlerin au Mont-Gargan, aimait à se retirer sur le Mont Alverne qui s’était probablement fissuré à la mort de Notre-Seigneur : St Michel confirma cette tradition dans une première visite au Père des pauvres. Plus tard, il lui imprima les stigmates de la part de Jésus crucifié. En France, St Michel intervint avant même le baptême de Clovis par St Rémy (01/10), combattant et remportant avec lui la victoire de Tolbiac, grâce aux prières de Ste Clotilde (03/06) et de St Waast (06/02). Depuis cette date, les rois de France consacraient leur personne et leur royaume à St Michel. En 709, celui-ci vint trouver St Aubert (10/09), alors évêque d’Avranches : l’archange multiplia les miracles et le Mont-Tombe se transforma lentement en abbaye, maintenant connue sous le nom de Mont-Saint-Michel. En quelque sorte “précepteur” de Ste Jeanne d’Arc (30/05) au XVème  siècle, St Michel sauva ainsi le royaume qui lui était confié. Mais invoqué par les Catholiques restés fidèles, St Michel archange interviendra de façon bien plus éclatante pour refouler dans l’abîme les puissances infernales qui assaillent l’Eglise : « En ce temps-là, se lèvera Michel, le grand prince, qui prendra en main la cause de votre peuple », dit Dieu au prophète Daniel (12, 1) en parlant des derniers temps.

 

> Le crâne de St Aubert se révére encore à Avranches !

Crâne de St Aubert 1

Repost 0
Publié par Prières Catholiques Traditionnelles - dans Fêtes religieuses
commenter cet article
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 13:33

Est fêtée le 15 octobre :

> Ste Thérèse d’Avila, vierge.

Ste-Therese-d-Avila-1.jpg Elle est la fondatrice des Carmélites déchaussée. Née à Avila, en Espagne, elle fut dès sa tendre enfance dévorée du désir du martyre. A l'âge de dix-huit ans, elle entre à Avila au Carmel de l'Incarnation, qu'après des difficultés sans nombre, elle réussit à réformer. Dans la suite et avec l'aide de Saint Jean de la Croix (14/08), elle entreprit la réforme des couvents de l'Ordre entier qui, pour la plupart, répondirent à son appel. Dans son élan de l'amour divin qui l'animait, elle prononça le vœu si difficile de faire toujours ce qu'elle jugerait être le plus parfait. Elle atteignit dans l'oraison le plus haut degré de la vie mystique, et y puisa de si grandes lumières sur les choses divines que ses ouvrages lui valurent d'être comparée à un Docteur de l’Église. Cette humble vierge convertit des milliers d'âmes. Elle mourut dans la nuit du 4 au 5 octobre. Or cette nuit fut mémorable par la réforme du calendrier et par la suppression de dix jours. C'est pourquoi sa mort est datée du 15 octobre.

Repost 0
Publié par Prières Catholiques Traditionnelles - dans Vies des Saints
commenter cet article
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 20:24

Est fêté le 11 octobre :

> St Alexandre Sauli, évêque d’Aléria puis de Pavie.

St-Alexandre-Sauli-1.jpg Alexandre naquit en 1534 à Milan, bien que ses parents fussent originaires de Gênes. Appelé par Dieu, il rentra chez les Barnabites, congrégation fondée par St Antoine-Marie Zaccaria (05/07) vers 1530. Dès lors, sa vie fut tout particulièrement consacrée à l’éducation religieuse et civile de la jeunesse. A partir de 1565, son activité se déroula sous le regard de St Charles Borromée (04/11) à qui avait été confié le diocèse de Milan. Mais St Alexandre fut lui-même sacré évêque et désigné pour le siège épiscopal d’Aléria en 1569. Dénommé “l’Apôtre de la Corse” à l’époque où St Philippe Néri (26/05) était appelé “l’Apôtre de Rome”, le saint père barnabite ne négligea rien pour ranimer la Foi dans cette région. Il ne craignit pas d’imiter les exemples de charité, de zèle et d’abnégation de St Charles Borromée, afin que Jésus régnât dans tous les cœurs. Contemporain de St Pie V (05/05), St Alexandre Sauli transmit aux Corses la demande pressante du pape de multiplier les rosaires, puis l’annonce de la victoire de Lépante le 7 octobre 1571. Mais, vingt ans plus tard, sous l’injonction du pape Grégoire XIV, le saint évêque dut quitter son bien-aimé diocèse pour celui de Pavie. Cette ville n’était pas moins honorable cependant, puisque St Epiphane (21/01) en avait été l’évêque au Vème siècle. St Alexandre Sauli mourut dans cette ville un an après, en 1592. Béatifié par Benoît XIV en 1742, Alexandre Sauli, dont de nombreux miracles attestèrent la sainteté, fut canonisé par St Pie X (03/09) un siècle-et-demie après.

Repost 0
Publié par Prières Catholiques Traditionnelles - dans Vies des Saints
commenter cet article
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 11:20

C'est une grande fête pour la catholicité aujourd'hui ! ; la fête d'une sainte qui doit nous guider dans nos méditations, qui doit prendre une place importante dans notre vie spirituelle. Ste Thérèse est celle qui peut faire grandir en nous, d'une manière remarquable, l'amour que nous portons à la Ste Trinité, à Jésus et à Notre-Dame.

Demandons-lui donc d'agir en nous et laissons-la nous modeler.

http://eucharistiemisericor.free.fr/images/101107_ste_therese_big.jpg

 


Une "petite" sainte accessible

 

Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus (02. 01. 1873 - † 30. 09. 1897), carmélite et patronne des missions de l'Église Universelle, était la dernière d'une famille de 9 enfants. 4 de ses frères et soeurs étaient morts en bas âge, mais il lui restait sur terre 4 soeurs qui devinrent toutes religieuses : une visitandine et trois carmélites !

 

Famille Martin Avant leur mariage, les parents de Sainte Thérèse, Louis Martin et Zélie Guérin, avaient choisi de se consacrer totalement à Dieu... qui en décida autrement ; Il voulait leur donner la gloire de constituer une famille de saints avec au moins une canonisation. La soeur aînée de Madame Martin, religieuse visitandine morte elle aussi en odeur de sainteté, lui avait écrit en 1870 : 

 "Sois sûre que le Seigneur te bénira et que la mesure de tes peines sera celle des consolations qui te sont réservées ; car, enfin, si le Bon Dieu, content de toi, veut bien te donner ce grand saint dont tu as tant désiré pour sa gloire, ne seras-tu pas bien récompensée ? " Et c'est ce qui arriva...

 

D'autre part, Sainte Thérèse jouit de faveurs célestes insignes. Dès l'âge de 2 mois, elle fut préservée de la mort par l'intercession de Saint Joseph. A 10 ans, la Sainte Vierge Marie la guérit encore d'une maladie étrange par un simple et merveilleux sourire.

 

Devant tant de grâces, Sainte Thérèse ne resta pas indifférente ; elle s'abandonna totalement aux mains de la Providence avec l'humilité et la confiance d'un enfant, au point d'écrire : "Je m'étais offerte à l'Enfant-Jésus pour être son petit jouet, je Lui avait dit de ne pas se servir de moi comme d'un jouet de prix que les enfants se contentent de regarder sans oser y toucher, mais comme d'une petite balle de nulle valeur qu'Il pouvait jeter à terre, pousser du pied, percer, laisser dans un coin ou bien presser sur son coeur si cela Lui faisait plaisir." D'ailleurs, où chercher un propriétaire plus puissant ?

Car Jésus aime divinement sa petite "balle" et Il ne pourrait s'en séparer : profitons d'un intercesseur si bien placé... Mais la sainte avait humblement répondu : "Vous m'appellerez « Petite Thérèse »", lorsqu'on lui avait demandé quel nom il aurait fallu lui donner quand elle serait au Ciel !

 

Prions donc cette humble sainte, qu'elle nous garde sous sa protection et nous enseigne le moyen de sauver notre âme.

 


Ste Thérése de l'Enfant-Jésus 44

Repost 0
Publié par Prières Catholiques Traditionnelles - dans Méditation
commenter cet article
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 16:53

Est fêté le 1° octobre :

> St Remy, archevêque de Reims.

01-10-St-Remy-1.jpg Issu d'une grande famille gallo-romaine de la région de Laon, il avait pour mère sainte Céline. A 22 ans, il est choisi comme évêque de Reims et son activité missionnaire s'étend jusqu'à la Belgique. Il fonde les diocèses de Thérouanne, Laon et Arras, crée tout un réseau d'assistance pour les pauvres et joue un rôle de médiateur auprès des Barbares. Quand le chef franc Clovis prend le pouvoir, St Remy lui envoie un message : "Soulage tes concitoyens, secours les affligés, protège les veuves, nourris les orphelins." La reine Ste Clotilde (04/06), tout naturellement, se tournera vers St Remy évêque, pour acheminer le roi vers la Foi. C’est avec St Waast (06/02), qu’il catéchisera Clovis et sa suite. Après le baptême de Reims, St Remy restera, jusqu'à sa mort, l'un des conseillers écoutés du roi et sera l'un des artisans, en Gaule, du retour à la vérité catholique des Burgondes après le bataille de Dijon et des Wisigoths à Vouillé, deux populations contaminées par l'arianisme. Il mourut vers l’an 500.

 

Repost 0
Publié par Prières Catholiques Traditionnelles - dans Vies des Saints
commenter cet article
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 19:49

 Est fêté aujourd'hui : 

St Libère, 36ème pape (352-366).

St-Libere-1.jpgOriginaire de Rome, Libère fut élu pape à la mort de St Jules 1er (12/04) en mai 352. Il fit édifier la basilique de Notre-Dame des Neiges (05/08) qui deviendra celle de Ste Marie Majeure, dite “libérienne”. Cette dernière abritera plus tard non seulement les restes de la crèche où reposa l’Enfant-Jésus mais encore le sépulcre de St Pie V (05/05). Malgré de fortes pressions, St Libère refusa de condamner St Athanase (02/05), adversaire si célèbre de l’arianisme. Comme pour St Paulin de Trèves (31/08), St Eusèbe de Verceil (16/12) et St Hilaire de Poitiers (14/01), ses contemporains, St Libère dut payer cher sa fidélité à l’enseignement du Sauveur : l’empereur Constance II exila le saint pape de 355 à 358. L’antipape Félix II fut aussitôt nommé, jetant ainsi la confusion dans l’Eglise. Seul le retour de St Libère à Rome ramena la paix et l’ordre. Ce 35ème successeur de St Pierre (29/06) vécut encore plusieurs années en tant que Vicaire du Christ. En effet, St Damase 1er (11/12) ne lui succéda qu’en novembre 366. Contrairement à ce qu'essayent de faire croire les ennemis de l'Eglise, St Libère ne professa jamais d'hérésie, ne perdit jamais la Foi. Bien au contraire, il fut un grand défenseur de la Foi intégrale, si bien qu'il fut rapidement établi comme saint par ses successeurs.

Repost 0
Publié par Prières Catholiques Traditionnelles - dans Vies des Saints
commenter cet article
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 14:41

Est fêté aujourd'hui :

St Joseph de Cupertino, confesseur, patron des étudiants.

18-09 San Giusepe da Copertino 1 Joseph Desa est né à Cupertino en 1603 dans les Pouilles (Italie) dans une famille très pauvre où il reçut une éducation très pieuse de sa mère. Maladroit, d'esprit lent, il voulait néanmoins devenir fils de St François (04/10). Les Capucins n'en veulent pas. Les franciscains l'accueillent mais comme garçon d'écurie. Ils finissent par l'admettre au sacerdoce quand ils découvrent sa richesse spirituelle et humaine. Porteur de dons mystiques étonnants, il attire les foules : miracles, extases, lévitations. L'Inquisition se méfie et ordonne à plusieurs reprises de le mettre à l'écart. Saint Joseph accepte ces mesures avec une grande simplicité et une profonde humilité, sans jamais se plaindre. Il a toujours considéré comme le patron des étudiants et en particulier des candidats aux examens à cause des énormes difficultés scolaires qu’il rencontra jusqu’à son ordination. En mars 1628, il fut ordonné prête de l’ordre mineur. Il mourut à Osimo, d’une mort digne de sa vie, le 18 septembre 1663, à l’âge de 60 ans et fut canonisé par Clément XIII en 1766.

Repost 0
Publié par Prières Catholiques Traditionnelles - dans Vies des Saints
commenter cet article
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 13:37

Nativitas est hodie sanctae Mariae Virginis ! Cum jucunditate id celebremus !

C'est aujourd'hui la Nativité de la Sainte Vierge Marie ! Célébrons-la avec joie !

Naissance-de-la-Vierge-Marie-1.jpg

Neuf mois après Sa conception, l'Eglise fête la Nativité de Marie, de cette Sainte Vierge qui a été conçue, prédestinée, créée par Dieu, pour être la mère de Son divin Fils.

 

Toute la vie de la Bienheureuse Vierge Marie ne se comprend que par Jésus. C'est pourquoi recevoir la Ste Eucharistie spécialement en ces jours de fête mariale est le meilleur moyen de montrer notre amour à notre sainte mère, c'est le meilleur moyen de le faire croître en notre âme. En effet, en recevant la sainte hostie nous pouvons voir et admirer avec Jésus, le visage de notre Madone. Elle pense à nous, elle veille sur nous, elle nous aime. Soyons Ses dignes fils par notre conduite pieuse et respectueuse !

Notre-Dame 3

Sancta Maria, ora pro nobis !

Repost 0
Publié par Prières Catholiques Traditionnelles - dans Fêtes religieuses
commenter cet article

Présentation

  • : Prieres Catholiques Traditionnelles & Vie des saints
  • Prieres Catholiques Traditionnelles & Vie des saints
  • : Ce blog a pour but de rendre disponibles à tous, les prières traditionnelles que la religion catholique inspire à ses fidèles, ainsi que de rendre aisée la lecture de la vie des saints grâce à de petits résumés que nous réalisons.
  • Contact

Recherche

Autres Sites Conseillés