Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 avril 2014 6 05 /04 /avril /2014 17:49

 

Du dimanche de la Passion au Samedi Saint


Petit exposé dogmatique :

Au cours de ces deux dernières semaines du Carême, qui vont conduire à Pâques, l’Eglise s’attache à nous faire revivre avec Elle les circonstances qui ont préparé et entouré la mort du Sauveur.

Par son étroite connexion avec le Temps pascal le Temps de la Passion évoque déjà notre rédemption dans le sang de Jésus. Avant de nous en appliquer les fruits de la grâce dans la célébration de la résurrection du Sauveur, l’Eglise veut nous faire suivre le Christ pas à pas dans le dur combat qu’il a dû subir pour nous racheter.

croix.jpgLa grande retraite du Carême s’achève ainsi dans la contemplation du seul combat qui ait pu tirer l’homme de son péché et lui mériter le salut. Rappel essentiel, et combien consolant. Notre effort personnel de redressement et de réparation n’est pas supprimé, mais il prend sa valeur et sa capacité qu’uni dans la passion de Celui qi a pris sur Lui les péché du monde et les a tous expiés. En vertu de la solidarité mystérieuse qui existe entre tous les membres de la grande famille humaine, Jésus, Fils de Dieu fait homme se substitue à ses frères coupables. Il se fait « péché pour nous », dit St Paul, pour « porter sur le gibet nos péchés dans son corps. »


Mais le Christ triomphe en s’immolant. Il triomphe du mal, Il triomphe de Satan ; Il rétablit les droits de Dieu sur le monde et le démon, « prince de ce monde », est jeté dehors. L’oracle de David s’accomplie : « Dieu règne par le bois ». Au cœur de la semaine sainte, à l’heure même où, le vendredi saint Elle se recueille dans le deuil au souvenir de la mort du Sauveur, l’Eglise nous prosterne devant la crois pour saluer en elle la source de notre joie : « Ecce lignum crucis in quo salus mundi pependit. Venite, adoremus. » Déjà la résurrection s’annonce : « Votre crois Seingeur nous l’adorons. Nous louons et glorifions Votre résurrection. »

 

Note de liturgie :

Le caractère austère s’accentue. L’Eglise couvre les croix des autels et les images des saints de voiles violets ; le jeudi saint, Elle dépouillera ses autels et fera taire non seulement les orgues mais les cloches. L’intérieur des églises, où tant de grâces sont distribuées et où d’ordinaire le culte se célèbre avec faste, prend aussi un aspect de deuil inaccoutumé. Le psaume « Judica me » et les « Gloria » en fin d’Introït et de Lavabo, ne sont plus récités.

La semaine sainte jouit d’une liturgie unique à laquelle il nous faut participer de tout notre coeur, afin de soulager efficacement le coeur de notre Mère transpercé par nos péchés.

Notre-Dame-des-7-douleurs-24.jpg

 

Repost 0
Publié par Prières Catholiques Traditionnelles - dans Temps liturgiques
commenter cet article
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 16:19

       

  • Du samedi de la Pentecôte au 1° dimanche de l’Avent

Pentecote-4.jpg 

  • Petit exposé dogmatique :

Après l’octave de la Pentecôte, on entre dans la plus longue phase de l’année ecclésiastique. L’Eglise ayant achevé de parcourir la vie du Christ Jésus, elle va s’attarder sur l’enseignement moral qui découle des 12 fruits que le Saint-Esprit fait germer en nos âmes le jour de la Pentecôte. Indépendamment de toute fête particulière, durant 5 mois, la Sainte Eglise nous fait nous unir à Sa prière, nous rappelle Sa doctrine, nous indique Son esprit, pour que les relations constantes du peuple chrétien s’améliorent en son sein ainsi qu’avec son Créateur aimant.

Les épîtres et évangiles se succèdent donc en une lecture continue des principaux enseignements conférés par Jésus et les Apôtres. Saint Paul, par ses épîtres mises en avant durant ce Temps liturgique, nous exhorte à la fidélité morale, à la joie constante, à la charité, à la droiture et à la sincérité, vertus que doit pratiquer notre âme baptisée, pour pouvoir se sauver.

Les oraisons et le son des chants aspirent une grande confiance, une assurance d’être exaucés et un amour des commandements.

St-Esprit--epoux-de-la-Ste-Eglise.jpg

L’Eglise, Mère des chrétiens, nous rassemble autour d’Elle et nous engage de plus en plus profondément dans la voie du salut éternel. Manifestations éclatantes de la sainteté du Christ dans l’Eglise, les saints apparaissent comme un commentaire vivant de la doctrine du Maître mise en pratique au jour le jour. Nous devons nous pencher sur leurs exemples.

Enfin, les derniers dimanches de la Pentecôte pour clôturer l’année liturgique s’attardent sur la fin des temps qui viendra récompenser ceux qui auront suivi les inspirations de l’Esprit-Saint durant leur vie et punir les mauvais, qui les auront dédaignées. 

 

  • Notes supplémentaires :

Ce sont les ornements verts qui sont usités pendant cette longue période durant laquelle les vêpres seront systématiquement semblables chaque dimanche.

Sainte-Messe-8.jpg

Le sanctoral particulièrement fourni au Temps après la Pentecôte se développe sans nuire au temporal car les dimanches ne cèdent le pas qu’aux fêtes de 1ères classes. La Fête-Dieu et les fêtes du Sacré-Cœur, de la Sainte Trinité et du Christ-Roi ne rentrent pas dans le cycle liturgique proprement dit.

Repost 0
Publié par Prières Catholiques Traditionnelles - dans Temps liturgiques
commenter cet article

Présentation

  • : Prieres Catholiques Traditionnelles & Vie des saints
  • Prieres Catholiques Traditionnelles & Vie des saints
  • : Ce blog a pour but de rendre disponibles à tous, les prières traditionnelles que la religion catholique inspire à ses fidèles, ainsi que de rendre aisée la lecture de la vie des saints grâce à de petits résumés que nous réalisons.
  • Contact

Recherche

Autres Sites Conseillés