Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 18:02

Le “Miserere” ou “Miserere mei Deus” est le psaume n° 50. Il est le 4ème des 7 Psaumes de pénitence, composés par le saint roi David. L'Eglise le chante solennellement chaque 31 décembre, afin de demander pardon à Dieu des fautes commises durant l'année civile. Ce psaume est en effet l'acte de contrition le plus développé.

Il convient donc très bien de le réciter personnellement durant le temps du Carême, ou à tout moment de l'année pour exercer la contrition de ses péchés.

 

Miserere mei Deus, secundum magnam misericordiam tuam,

Et secundum multitudinem miserationum tuarum, dele iniquitatem meam.

Amplius lava me ab iniquitate mea, et a peccato meo munda me,

Quoniam iniquitatem meam ego cognosco, et peccatum meum contra me est semper.

Tibi soli peccavi, et malum coram te feci, ut justificeris in sermonibus tuis, et vincas cum judicaris.

Ecce enim in iniquitatibus conceptus sum, et in peccatis concepit me mater mea,

Ecce enim veritatem dilexisti incerta et occulta sapientiae tuae manifestasti mihi.

Asperges me hyssopo et mundabor ; lavabis me et super nivem dealbabor.

Auditui meo dabis gaudium et laetitiam, et exsultabunt ossa humiliata.

Averte faciem tuam a peccatis meis, et omnes iniquitates meas dele.

Cor mundum crea in me Deus, et spiritum rectum innova in visceribus meis.

Ne projicias me a facie tua, et Spiritum Sanctum tuum ne auferas a me.

Redde mihi laetitiam salutaris tui, et Spiritu principali confirma me.

Docebo iniquos vias tuas et impii ad te convertentur.

Libera me de sanguinibus Deus, Deus salutis mae, et exsultabit lingua mea justitiam tuam,

Quoniam si voluisses sacrificium, dedissem utique ; holocausti non delectaberis.

Sacrificium Deo spiritus contribulatus, cor contritum et humiliatum Deus, non despicies.

Benigne fac, Domine, in bona voluntate tua Sion, ut aedificetur muri Jerusalem.

Tunc acceptabis sacrificium justitiae, oblationes et holocausta ; tunc imponent super altare tuum vitulos.

  

Ayez pitié de moi Seigneur, selon Votre grande miséricorde,

Et selon la multitude de Vos bontés, effacez mon iniquité.

Lavez-moi encore de mon iniquité et purifiez-moi de mon péché,

Car je connais mon iniquité et mon péché est toujours devant moi.

J'ai péché contre Vous seul et j'ai fait le mal en Votre présence ; j'en fais l'aveu, afin que Vous soyez reconnu juste dans Vos sentences et sans reproche dans Vos conduites.

J'ai été formé dans l'iniquité et ma mère m'a conçu dans le péché,

Et Vous avez aimé la vérité et m'avez manifesté les choses obscures et cachées de Votre sagesse.

Vous me purifierez avec l'hysope et je serai pur ; Vous me laverez et je serai plus blanc que la neige.

Vous me ferez entendre une parole de joie et d'allégresse et mes os humiliés se réjouiront.

Détournez Votre visage de mes péchés et effacez toutes mes iniquités.

O Dieu ! créez en moi un coeur pur et renouvelez un esprit droit en mon être.

Ne me rejetez pas loin de Votre face et ne retirez pas de moi Votre Esprit Saint.

Rendez-moi la joie de Votre salut et, par Votre Esprit souverain, fortifiez-moi.

J'enseignerai Vos voies aux méchants et les pécheurs reviendront à Vous.

Délivrez-moi du sang que j'ai versé, ô Dieu, Dieu de mon salut, et ma langue célébrera avec joie Votre justice.

Seigneur, Vous ouvrirez mes lèvres, et ma bouche publiera Vos louanges,

Car si Vous aviez désiré un sacrifice, je Vous l'aurais offert ; mais Vous ne prenez pas plaisir aux holocaustes.

Le sacrifice digne de Dieu, c'est un esprit brisé ; Vous ne mépriserez pas, ô Dieu, un coeur contrit et humilié.

Seigneur, traitez favorablement Sion dans Votre bonté, afin que les murs de Jérusalem soient bâtis.

Alors Vous agréerez un sacrifice de justice, les oblations et les holocaustes ; alors on offrira de jeunes taureaux sur Votre autel.


 

Autres psaumes de pénitence :

§  Psaume 6 - Domine ne in furore tuo (Pro octava)

§  Psaume 32 - Beati quorum remissae sunt iniquitates

§  Psaume 38 - Domine ne in furore tuo (In rememorationem de sabbato)

§  Psaume 102 - Domine exaudi orationem meam et clamor meus ad te veniat

§  Psaume 130 - De Profundis clamavi ad te Domine

§  Psaume 143 - Domine exaudi orationem meam auribus percipe obsecrationem meam

 

Repost 0
Publié par Prières Catholiques Traditionnelles - dans Vie chrétienne
commenter cet article
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 18:20

 

Le signe de la Croix fait partie de la liturgie de l’Eglise Catholique, depuis les origines du christianisme. Dès le 2ème siècle, on retrouve sa trace dans des écrits, notamment ceux du théologien Tertullien.

 

Voici comment un prêtre, que nous remercions grandement, nous a décrit ce signe des chrétiens :

 Signe-de-la-croix-3.jpg

« Ce geste est le plus efficace des sacramentaux. Il est source de grandes grâces mais attention ce n’est pas un geste miracle ! Il n’est méritoire qu’en fonction des dispositions de la personne qui le fait. »

 

Encore faut-il déjà bien le faire !! Combien se privent de grâces en le pratiquant de manière machinale ou en pensant à autre chose, ne disant même plus les paroles si puissantes qui y sont associées.

 

Voici quelques rappels sur la façon de le faire, ainsi que sur ces paroles :

 Signe-de-la-croix-1.jpg

« 1. Après s’être concentré, on pose la main droite sur le front, en disant :

« In nomine / Au nom » => ce n’est pas en mon nom mais au nom de Dieu que je fais ce geste ! Je veux agir par Sa toute puissance et Son aide. Le front indique le Ciel.

« Patris / du Père » => le Père est la 1ère personne origine des 2 autres.

   2. On descend la main, la posant sur le plexus, en disant :

« Et Filii / Et du Fils » => la conjonction indique la liaison entre les personnes. Le Fils provient du Père et descend sur la Terre, Dieu se faisant homme pour nous sauver.

  3.    « Et Spiritui Sancti / Et du St-Esprit » => nous partons de l’épaule gauche vers l’épaule droite : passage de l’état de malédiction à l’état de bénédiction ; milieu entre le front et le ventre pour indiquer qu’Il vient de façon égale du Père et du Fils ; traverse la poitrine en signe de lien d’amour entre le Père et le Fils, Dieu et les hommes.

   4.    « Amen / Ainsi soit-il » => demande que la prière soit exaucée, et fortifie les bonnes résolutions formulées pour honorer la Ste Trinité. »

 

Le signe de la croix est une profession de Foi qui rappelle l’ensemble des 3 principaux mystères de la Catholicité : le Mystère de la Sainte Trinité, de l’Incarnation et de la Rédemption !

Ces mystères arrivent à nous par la Croix. Nous faisons la Croix sur notre corps pour nous crucifier nous-même à la suite de Notre-Seigneur.

 Crux-10.jpg

Pour finir, voici les 3 significations qu’a ce sacramental :

Le signe de la Croix est la mémoire du Saint-Sacrifice de la Croix. Il rappelle aussi combien notre âme a couté à Notre-Seigneur. Aspect Remémoratif

Dans ce monde toute la gloire est dans la Croix. Il allume en nous l’espérance. Aspect Démonstratif

Le signe de la Croix anonce la gloire future ; il est le signe du triomphe sur l’ennemi. Nous espérons avec confiance être éloignés des damnés. Aspect Préanonciatif

 

Convertissons-nous mes amis ! Nous nous devons d’intégrer la valeur incommensurable de ce geste que nous faisons trop machinalement.


*** Demandons à Jésus-Enfant de nous aider à re-prendre de bonnes habitudes en cette fête de Noël ! ***


Repost 0
Publié par Prières Catholiques Traditionnelles - dans Vie chrétienne
commenter cet article
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 08:00

"Si l'esprit de l'homme, comme dit l'apôtre, ne peut s'élever jusqu'à comprendre la gloire immense que Dieu prépare dans le ciel à ses serviteurs qui l'ont aimé sur la terre, quelle gloire n'a-t-il pas dû accorder à sa très sainte Mère, qui l'a aimé plus que les saints et les anges ; et qui l'a aimé de toutes ses forces ! de telle sorte que Marie est l'unique créature qui put dire à Dieu, en arrivant au ciel : << Seigneur, si je ne vous ai pas aimé sur la terre autant que Vous le méritez, du moins Vous ai-je aimé autant que je l'ai pu. >>

O Marie, notre vie, notre douceur et notre espérance, priez Jésus pour nous !"

Saint Alphonse de Liguori

 

La fête de l'Assomption est aussi le jour choisi par le Roi Louis XIII pour consacrer le royaume de France à la Mère de Dieu. Extrait :

"Nous avons déclaré et déclarons que prenant la très sainte et très glorieuse Vierge pour protectrice spéciale de notre royaume, nous lui consacrons particulièrement notre personne, notre Etat, notre couronne et nos sujets, la suppliant de nous vouloir inspirer une sainte conduite et de défendre avec tant de soin ce royaume contre l'effort de tous ses ennemis, que, soit qu'il souffre du fléau de la guerre ou jouisse de la douceur de la paix que nous demandons à Dieu de tout notre cœur, il ne sorte point des voies de la grâce qui conduisent à celles de la gloire."

 

Ainsi, en tant que français nous fêtons cet évênement et reconnaissons ce jour comme LA FETE NATIONALE de tous les français et de tous ceux qui aiment la France !!!

 

Que St Louis, Ste jeanne, Ste Thérèse et Notre-Dame sauvent la France !

Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous !

Repost 0
Publié par Prières Catholiques Traditionnelles - dans Vie chrétienne
commenter cet article
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 10:55

Voici une histoire sympathique et fort riche.

Une fillette, à l'âge où tout s'apprend, le long des prés, demandait à sa mère :


<< D'où vient ce parfum pénétrant que l'on n'aspirait point la semaine dernière ?


-Ma chère enfant, c'est le foin dont au loin l'odeur embaume.


-Quoi, le foin ! mais alors je ne comprends pas que l'herbe verte, en fleurs, ne sente presque rien, et que sèche et flétrie, elle ait un tel arôme.


-Vois-tu, ma fille, c'est la loi ; tu sauras un jour le pourquoi de cette étrange différence : il en est du gazon comme de notre cœur ; à tous les deux il faut pour donner leur senteur, sous le soleil de Dieu, la faux de la souffrance. >>


Aparisi-Serres (des fables..... et des vérités.)
Extrait de Bernadette du 5 juillet 1931

Repost 0
Publié par Prières Catholiques Traditionnelles - dans Vie chrétienne
commenter cet article
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 10:19

O Dieu, mon créateur et mon Père, je suis à vous, et je ne puis attendre que de vous les grâces nécessaires pour opérer mon salut, mais je sens en même temps que ce serait témérité de compter sur des grâces de prédilection, dans un état que j'embrasserais contre vos vues. Montrez-moi donc, ô mon Dieu, la vie dans laquelles vous voulez que je marche; donnez-moi la sincérité et la droiture d'intention que je dois avoir pour mériter d'être exaucé. Parlez, Seigneur, parce que votre serviteur écoute. Où vous servirai-je le plus fidèlement ? Où serai-je en état de travailler de la manière la plus efficace à Votre gloire et au salut de mon âme ? Dès que j'aurai connu vos desseins sur moi, rien ne pourra m'empêcher de les accomplir; car il est juste que la créature obéisse à son créateur, et la brebis ne peut rien faire de mieux que de suivre la conduite de son Pasteur.

Ordre-1---Aller-chercher-la-brebis-egaree.jpg
Mon divin Sauveur, vous qui avez dit que votre nourriture était de faire la volonté de votre Père Céleste; faites-moi la grâce de vous imiter par une parfaite fidélité aux volontés de ce Père infiniment bon, faites-moi entrer dans l'état où de toute l'éternité sa divine miséricorde se résolut de me sauver. C'est là que me sont préparées avec abondance les grâces précieuses que vous m'avez méritées en mourant pour moi sur la croix. O mon Sauveur, exaucez-moi par l'ineffable charité de votre divin Coeur.
O Marie, vous vous êtes offerte au Seigneur d'une manière qui lui fut si agréable, qu'il vous favorisa de la vocation la plus sublime à laquelle une créature ait pu être élevée. Je réclame avec instance votre protection maternelle pour connaître les desseins de Dieu sur mon âme. Tendre Mère, je vous abandonne toute inquiétude sur mon avenir; je me confie, je m'abandonne moi-même tout entier à votre Coeur maternel. Vous le savez, mon esprit est peu éclairé, mon coeur est peu digne de recevoir la grâce de Dieu. Mais Vous, O Vierge puissante, vous dissipez mes illusions, vous apaiserez le trouble de mes passions, vous ferez taire autour de moi les vains bruits du monde, et la voix de mon Dieu se fera seule entendre à mon coeur. Comptant sur votre secours, O Marie, je m'offre avec confiance au bon plaisir de mon Créateur, prêt à lui répondre comme vous : "Voici la servante du Seigneur, qu'il me soit fait selon votre parole."

Repost 0
Publié par Prières Catholiques Traditionnelles - dans Vie chrétienne
commenter cet article
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 13:31

Voici un magnifique texte tiré du livre de Saint Jean Bosco, Conseil aux jeunes.



Si vous avez la chance d'appartenir à un mouvement catholique de jeunes ou à un patronage, faites bien attention de participer ponctuellement aux activités et d'observer avec exactitude le règlement. Je vous recommande par-dessus tout un profond respect des responsables et de toujours leur demander la permission si vous devez vous absenter.

A l'église tenez-vous particulièrement bien, en silence. Lisez ou écoutez un livre de dévotion en attendant le début des cérémonies. Quand elles commencent, chantez les louanges du Seigneur avec joie intérieure et recueillementPour vous confesser ou communier, préférez toujours votre mouvement ou patronage, parce que cela contribuera beaucoup à donner le bon exemple et à animer les autres à fréquenter les sacrements. (...) Cependant, à chaque fois que cela convient, faites attention de vous approcher des sacrements en votre propre paroisse, pour le bon exemple du prochain.
31-01-St-Jean-Bosco-6.jpg

De plus, si en ce mouvement ou patronage vous avez la chance de profiter de distractions les jours de fête, prenez-y part de bon gré, en évitant les disputes, les sobriquets, ou le mécontentement pour les jeux que l'on organise.

Quand vous entendez quelque chose d'impropre sur cette oeuvre, avertissez le prêtre ou le directeur pour qu'il empêche ce qui pourrait devenir une offense à Dieu.


San-Domenico-Savio-1.jpg Ce serait chose excellente que les plus zélés racontent des exemples édifiants à leurs camarades. Mais soyez sincères dans vos paroles et 
ne mentez jamais parce que, si l'on vous découvrait, outre que vous auriez offensé Dieu, vous seriez déshonorés devant vos compagnons et supérieurs. Je vous invite également à avoir une confiance filiale envers le prêtre, (le chef ou le directeur) et à recourir à lui quand surgit quelque doute de conscience. Ayez également grand respect envers les autres responsables, surtout s'ils sont prêtres. En les rencontrant, montrez-leur des signes de respect ; quand vous parlez avec eux, répondez-leur par des paroles sincères et humbles.


Que ceux qui sont choisis comme chantre, sacristain ou à des rôles semblables (servants de messe) fassent bien attention de se montrer les plus exemplaires et zélés dans toutes les pratiques de piété. Je recommande enfin à tous d'observer le règlement avec grande exactitude et de s'acharner à être les plus pieux, modestes et ponctuels en leurs devoirs religieux.

Repost 0
Publié par Prières Catholiques Traditionnelles - dans Vie chrétienne
commenter cet article
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 00:43
Chrétien, souviens-toi que tu as aujourd'hui :

Un Dieu à glorifier,
Qui t'a créé pour L'aimer ;
Un Jésus à imiter, 
Son sang à t'appliquer, 
La Sainte Vierge à implorer,
Tous les anges à honorer,    
Une âme à sauver,  
Un corps à mortifier,   
Une conscience à examiner, 
Des péchés à expier, 
Des vertus à demander,
Paradis 1    
Un ciel à mériter,   
Un enfer à éviter, 
Une éternité à méditer,  
Un temps à ménager,
Un prochain à édifier,
Un monde à mépriser,
Des démons à appréhender,
Des passions à dompter,
Une mort, peut-être, à souffrir,
Et un jugement à subir,
D'un Dieu de vérité,
Pour une éternité,
Ou bienheureuse, ô bonheur !
Ou malheureuse, ô malheur !
Dévot chrétien, Songes-y bien.

Repost 0
Publié par Prières Catholiques Traditionnelles - dans Vie chrétienne
commenter cet article
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 00:11

Voici l'exemple d'une magnifique action de grâces :

O Jésus ! que Vous dirai-je pour témoigner mon amour ?! Ah ! Mon âme, hors l’elle-même et interdite à la vue de Votre bonté, qu’elle ne peut comprendre, ne sait que Vous dire : Mon Dieu, je Vous aime !… Mon Dieu et mon tout !… O mon bien-aimé !… je brûle d’amour pour Vous, mais augmentez encore mon amour ; détruisez dans ses feux les moindres souillures de mon âme !… rendez-moi plus digne de Vous par une plus grande fidélité !…

Jésus est avec moi, quel bonheur !… je L’ai dans ma poitrine, Il repose sur mon cœur !… Il a visité mon âme !… Je Le possède, Il est mon bien puisqu’Il S’est donné à moi !… O mon Dieu ! restez dans mon âme pour y recevoir ses adorations, ses hommages, ses anéantissements, ses prières et ses larmes… Restez, mon Dieu, restez jusqu’à l’aurore du grand jour, jusqu’au déclin de cette vie de misère et de larmes.

Sacré-Coeur 59

O Jésus, doux hôte de mon âme ! Vous êtes venu visiter Votre pauvre et humble serviteur, Vous n’avez pas dédaigné d’entrer dans sa demeure toute petite, toute vile qu’elle est ! Comment Vous louer et Vous bénir dignement d’une telle faveur ? O Roi pacifique ! bannissez de mon esprit et de mon cœur les mauvaises pensées afin que mon âme puisse, au milieu de la paix, Vous contempler et Vous aimer seul. Eh ! que pourrait-elle chercher et goûter hors de Vous, qui êtes la paix souveraine, le refuge assuré de mon cœur ? O source de l’amour qui ne périt pas ! comment pourrais-je Vous oublier après que Vous avez dédaigné Vous souvenir de moi et Vous donner à moi ! Vous avez traité Votre serviteur plus miséricordieusement qu’il n’eût osé l’espérer, Vous lui avez accordé au-delà de tout mérite Votre grâce et Votre amitié. Que Vous rendrai-je pour un si grand bienfait ?

Ah ! puissé-je Vous servir tous les jours de ma vie ! puissé-je, au moins un seul jour, Vous servir dignement ! Vous êtes véritablement digne de tout hommage, de tout honneur, de toutes louanges. Vous êtes véritablement mon Seigneur ; et moi, je suis Votre pauvre serviteur, obligé de Vous servir de toutes mes forces et de ne me lasser jamais de Vous louer et de Vous bénir. C’est là aussi ce que je veux, ce que je désire ; si je ne le veux pas assez ardemment, si je ne le veux pas assez vivement, faites-le-moi vouloir et désirer davantage, et suppléez par Vos mérites à ce qui manque aux hommages que je Vous dois.

Eucharisite 2

O bon et très doux Jésus, prosterné à genoux en Votre présence, je Vous prie et Vous conjure, avec toute la ferveur de mon âme, de daigner graver dans mon cœur de vifs sentiments de Foi, d’Espérance et de Charité, un vrai repentir de mes péchés et une volonté très ferme de m’en corriger, pendant que je considère et contemple en esprit Vos saintes plaies avec une grande affliction et une grande douleur, ayant devant les yeux ces paroles que le prophète David mettait déjà sur Vos lèvres, ô bon Jésus : « Ils ont percé mes mains et mes pieds ; ils ont compté tous mes os ».

  Ame du Christ, sanctifiez-moi corps du Christ, sauvez-moi ; sang du Christ, enivrez-moi ; eau du côté du Christ, lavez-moi. Passion du Christ, fortifiez-moi ; ô bon Jésus, exaucez-moi. Dans vos blessures, cachez-moi ; ne permettez pas que je sois séparé de Vous. De l'ennemi défendez-moi ; à ma mort, appelez-moi ; ordonnez-moi de venir à Vous pour qu'avec Vos saints je Vous loue, dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


 Cœur-Sacré de Jésus, j’ai confiance en Vous.

 Cœur douloureux et immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à Vous.

Nos saints patrons, intercédez pour nous.

Nos saints anges gardiens, veillez sur nous.


Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.

Repost 0
Publié par Prières Catholiques Traditionnelles - dans Vie chrétienne
commenter cet article
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 20:14

Voici, en premier article l'état de vie dans lequel tout catholique doit se trouver. Cela est spécialement adressé aux jeunes, mais en matière de religion, il faut garder une jeunesse qui nous mène à empoigner les difficultés, à progresser quotidiennement...

 

CHAQUE JOUR IL FAUT REPRENDRE LE CHEMIN,

CHAQUE JOUR IL FAUT REPARTIR

AVEC UN NOUVEL ENTHOUSIASME

ET UNE ARDEUR PLUS GRANDE.

CHAQUE JOUR C'EST UNE MONTEE RAIDE,

PLUS FATIGANTE, MAIS AUSSI PLUS ENIVRANTE

VERS LES CIMES...

 

Sa Sainteté le pape Pie XII

 

 

Cher jeune,

Ne vis pas n'importe comment : mène une vie dans l'ordre : l'ordre de Dieu. Il n'y a que là que tu trouveras "Bonheur" et "Paix".

 

Si Dieu t'appelle à une vocation supérieure, réponds promptement sans discuter. Sinon, prépare ton avenir : un avenir qui arrivera vite !

Donne la première place à Dieu et Dieu bénira ta vie

 

*   *   *

 

Chaque jour

Prière traditionnelle du matin et du soir.

Petite méditation  : une quinzaine de minutes passées devant Dieu.

 Angelus 3 fois par jour (matin, midi et soir).

Benedicite avant les repas et Grâces après.

Chapelet.

 

Chaque Dimanche

Sainte Messe.

Sainte Communion, avec Action de Grâces.

Détente chrétienne et traditionnelle.

Vêpres, si possible.

Lecture spirituelle : lire une vie de saint.

 

Régulièrement

Se confesser sincèrement

Se donner des objectifs précis dans la pratique d'une vertu en particulier.

De fréquents et simples sacrifices

 

Chaque année

Retraite de St Ignace ou retraite mariale

Lire au moins un livre de formation humaine et chrétienne

 

En général

Chercher le plus possible à être agréable à Dieu,

Se forger un caractère viril : loyauté, générosité, vaillance

Etre toujours de bonne humeur, malgré les épreuves et les difficultés

Les erreurs foisonnent : se former le jugement en demandant conseil à un prêtre sûr

Savoir s'oublier pour faire plaisir autour de soi (famille, camarades, etc)

Fuir l'oisiveté, mère de tous les vices

Fréquenter des camarades qui nous édifient

Veiller sur ses yeux et sur son coeur (TV, modes, affiches, revues)

Repost 0
Publié par Prières Catholiques Traditionnelles - dans Vie chrétienne
commenter cet article

Présentation

  • : Prieres Catholiques Traditionnelles & Vie des saints
  • Prieres Catholiques Traditionnelles & Vie des saints
  • : Ce blog a pour but de rendre disponibles à tous, les prières traditionnelles que la religion catholique inspire à ses fidèles, ainsi que de rendre aisée la lecture de la vie des saints grâce à de petits résumés que nous réalisons.
  • Contact

Recherche

Autres Sites Conseillés